Visite d’une patiente malade du COVID-19

Auteur

Martine Salomon

Publié le

Sophie Theubet a 38 ans et travaille dans un supermarché.

Elle vit avec deux autres personnes dans un appartement.

L’appartement fait partie de la Fondation Ensemble à Meyrin,

dans le canton de Genève.

La Fondation Ensemble aide les personnes avec un handicap

à avoir une vie autonome.

Sophie a fait le test du COVID.
Le test était positif.
Elle est donc en isolement.
Comme ça, elle ne contamine personne.

Aujourd’hui, elle est en isolement depuis 15 jours.
Quand on a le COVID, on doit rester en isolement 10 jours au moins.
Mais Sophie toussait encore après 10 jours.
Elle était encore contagieuse.
Alors elle a dû rester encore en isolement.

Aujourd’hui, Sophie reçoit la visite de Floriane Baltzinger.
Floriane Baltzinger est infirmière. Elle travaille pour Handi-consult.
Handi-consult est un service de l’association Réshange de Genève.
Réshange veut dire :  seau Santé Handicap Genève.

Une femme assise sur un divant sourit à une soignante.

Aujourd’hui, Sophie reçoit la visite de Floriane Baltzinger. ©Sara Carp

Cette association aide les personnes avec handicap
qui sont malades.
Cette association accompagne ces personnes pendant leur maladie.
Le service Handi-consult existe depuis janvier 2020.
Au début, il avait beaucoup de demandes pour le COVID.
Beaucoup de familles et d’éducateurs ont contacté ce service.

Quand l’infirmière arrive, Sophie se cache dans la cuisine.
L’éducatrice Laura Marrone accompagne l’infirmière.
L’éducatrice demande à Sophie : de quoi as-tu peur ?
Quelques jours avant, l’éducatrice avait préparé la visite de l’infirmière.
Elle avait montré à Sophie une photo de l’infirmière.

Maintenant, avec délicatesse, l’infirmière Floriane Baltzinger arrive
à calmer Sophie.
Puis Sophie s’assied sur le divan.
L’infirmière examine Sophie.

Une femme se fait osculter la gorge.

L’infirmière examine la gorge de Sophie. ©Sara Carp

La gorge de Sophie est moins enflammée.
L’infirmière lui demande : as-tu encore mal à la gorge ?
Sophie répond : non.
Elle n’a plus mal, grâce aux bonnes tisanes au miel.

Après l’examen, l’infirmière décide ceci :
Sophie doit encore rester 2 jours en isolement.
Pendant ces 2 jours, elle ne doit pas avoir de symptômes.
L’infirmière téléphone au médecin traitant.
Le médecin est d’accord.

L’infirmière dit à Sophie : vous pouvez travailler lundi prochain.
Le visage de Sophie s’illumine.
Sophie est contente. Elle remercie l’infirmière.
L’infirmière rappelle à Sophie : vous devez continuer à vous protéger.
L’infirmière lui explique comment faire.

Quand l’infirmière s’en va, Sophie parle avec l’éducatrice.
Elle est impatiente. Elle veut annoncer la bonne nouvelle à sa famille
et à ses amis.

Article paru en langue standard dans le magazine insieme de mars 2021.

Traduction en langage simplifié :
Pro Infirmis, Bureau Langage simplifié